crayons
Qui sommes nous ?


Origine et Missions

 photos de marguerites en boutons et progressivement en fleur

Le 22 janvier 1964, un arrêté du Ministère de la Santé instituait, dans chaque région de France métropolitaine et dans les TOM-DOM, un Centre Régional pour l'Enfance et l'Adolescence Inadaptée (CREAI). 
Il s'agissait d'organiser un lieu ouvert à tous les partenaires de l'action sociale en vue de favoriser leur collaboration et de créer une équipe technique compétente à la disposition du terrain et de l'administration qui venait d'être mise en place (les DDASS et DRASS).
Les CREAI devaient également jouer un rôle important dans le domaine de l'information et de la formation.
 Un Commissaire du Gouvernement veillait au bon fonctionnement de l'organisme et l'Etat accordait une subvention de fonctionnement.

Une note de service interministérielle du 13 janvier 1984 redéfinissait les missions des CREAI :
 "Les CREAI ont pour mission principale d'être des lieux de repérage et d'analyse des besoins et d'étude des réponses à y apporter, des lieux de rencontre et de réflexion entre les élus, les représentants des forces sociales et ceux des administrations concernées, de fournir des analyses et des avis techniques aux décideurs, ainsi qu'aux gestionnaires des établissements et services.
Ils ont, à cet égard, un rôle important à jouer comme outil technique au service des responsables de l'élaboration et de la mise en oeuvre de la politique en faveur des personnes handicapées et inadaptées à l'échelon régional".

En 1989, les CREAI constituaient l'Association Nationale des CREAI, afin de disposer d'une tête de réseau des CREAI, et d'optimiser l'échange d'information et la collaboration dans leurs actions sur :

- des problématiques communes,
- la réflexion générale sur les politiques menées dans le secteur social,
- la présentation des analyses et expériences de ce secteur notamment auprès des pouvoirs publics et des partenaires sociaux,
- la conception et la diffusion d'outils techniques,
- l'organisation de manifestations,
- la production de publications.


A quoi servent les CREAI aujourd'hui

Dans le cadre des évolutions du secteur de la santé, du médico social, de la protection de l'enfance, de la protection judiciaire et de la lutte contre l'exclusion, l'ANCREAI et les CREAI ont entamé une large réflexion et mènent des actions afin de répondre au mieux aux besoins du contexte actuel tant pour les nouvelles instances créées (ARS et DRJSCS) que pour l'ensemble des acteurs concernés.

L'atout des CREAI se situe dans leur capacité à aider les instances de décision des politiques publiques de santé, sociales et éducatives à résoudre les problèmes complexes et pouvant se situer à l'intersection de différents pilotages publiques et/ou de différentes logiques de mises en œuvre et de pratiques professionnelles.

Des axes prioritaires se confirment dans le paysage actuel : Le décloisonnement sanitaire / social / médico-social, la coopération dans le médico-social et la mutualisation des champs, les échanges de données d'analyse à l'échelle régionale et interdépartementale, les nouveaux regards portés sur les publics et leurs besoins (autisme, handicap psychique...), le maintien / retour à domicile, l'évolution de l'offre de services liée au franchissement des barrières des âges.

L'offre de service des CREAI intéresse ainsi à la fois les décideurs publics dans le champ des personnes handicapées et ceux en situation de vulnérabilité et d'exclusion, les gestionnaires de structures sociales et médico-sociales publics ou associatifs, les usagers ainsi que les collectivités territoriales.

La spécificité et l'intérêt des CREAI se situent dans leur implantation et ancrage régional depuis plusieurs décennies : Ils connaissent particulièrement le paysage sanitaire, social et médico-social de leur région qu'ils mettent en perspective et enrichissent d'une vision globale et nationale et grâce aux travaux menés par l'ANCREAI.

La place et le rôle des CREAI avec l'appui de l'ANCREAI leur permettent d'être repérés comme acteurs ressources importants pour les ARS et les DRJSCS (circulaire DGCS/SD3A/2011/103 du 17 mars 2011), et comme outils pour ceux-ci (instruction n° SG/2011/08 du 11 janvier 2011 relative à l'organisation des relations entre les ARS et les services déconcentrés de la cohésion sociale, de la jeunesse et des sports).

La circulaire DGCS/SD3A/2011/103 du 17 mars 2011 relative à la répartition de la contribution de la CNSA au financement des ARS, et au financement des CREAI, précise que les CREAI "proposent une offre de service intéressant à la fois les décideurs publics dans le champ des personnes handicapées et en situation de vulnérabilité et d'exclusion, les gestionnaires de structures sociales et médico-sociales et les usagers", et les ARS sont désignées comme délégataires des crédits destinés à leur financement.

Une instruction de la DGCS relative au financement 2015 des CREAI (Centres régionaux d'études d'actions et d'informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité) a été publiée, avec en annexe leur cahier des charges. Par ailleurs, les CREAI sont désormais inscrit inscrit dans la Loi [La loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement, article 78]. Lire 

 
Le rôle de l'ANCREAI : Lire "L'ANCREAI, un rôle essentiel d'appui aux CREAI sur les territoires"



Les CREAI et l'ANCREAI se sont dotés d'une nouvelle charte, adoptée par l'Assemblée générale du 3 avril 2014.  Voir la Charte des CREAI et de l'ANCREAI

 

 

 

 

Conformément aux dispositions des articles 6-III et 19 de la loi pour la Confiance dans l'Économie Numérique.

Editeur du site et responsable de la publication :

Le directeur de la publication du site www.creahil.com est Mr. Laurent DEBRACH, en sa qualité de Président de l'Association « Centre Régional d'Etudes et d'Actions pour les Handicaps et Inadaptations en Limousin » (CREAHIL), dont le siège social est situé : Rue du Buisson – 87170 ISLE.

Tél : (+33)5 55 01 78 68 - Fax : (+33)5 55 01 78 69
Mail : creahil(at)wanadoo.fr

Créateur et Hébergeur du Site :

CONCEPT WEBAGENCY SARL

Agence : 58, Avenue Georges Dumas - 87000 LIMOGES
Siège social : 10-12, rue Sainte Claire - 87000 LIMOGES

RCS Limoges : 511.986.481.00014
N.I.I. :FR54511986481
APE : 6201 Z

Tél : (+33)5 55 69 89 78
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ARTICLE 1 : OBJET

La présente notice a pour objet de définir les modalités selon lesquelles le Centre Régional d'Etudes et d'Actions pour les Handicaps et Inadaptations en Limousin met à la disposition des internautes son Site Internet www.creahil.com et les conditions selon lesquelles les internautes accèdent et utilisent ce Site Internet. Toute connexion au Site www.creahil.com est subordonnée au respect de la présente notice légale que le Centre Régional d'Etudes et d'Actions pour les Handicaps et Inadaptations en Limousin se réserve de modifier ou de mettre à jour à tout moment. L'accès et l'utilisation du Site www.creahil.com entraînent votre adhésion à la présente notice légale. Si vous n'étiez pas en accord avec les clauses énoncées ci-après, il vous est conseillé ne pas utiliser ce Site.

ARTICLE 2 : ACCES AU SITE

Le Centre Régional d'Etudes et d'Actions pour les Handicaps et Inadaptations en Limousin s'efforce de maintenir accessible le Site, sans pour autant être tenue à aucune obligation d'y parvenir. Il est précisé qu'à des fins de maintenance, de mise à jour, et pour toute autre raison notamment d'ordre technique, l'accès au Site pourra être interrompu. Le Centre Régional d'Etudes et d'Actions pour les Handicaps et Inadaptations en Limousin n'est en aucun cas responsable de ces interruptions et des conséquences qui peuvent en découler pour l'internaute. Par ailleurs, l'éditeur du Site ne saurait garantir l'exactitude des informations qui y sont diffusées. En conséquence, l'utilisateur reconnaît utiliser ces informations sous sa responsabilité exclusive.

ARTICLE 3 : COOKIES

L'utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut s'installer automatiquement sur son logiciel de navigation. Le cookie est un bloc de données qui ne permet pas d'identifier les utilisateurs mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site. Le paramétrage du logiciel de navigation permet d'informer de la présence de cookie et éventuellement, de la refuser de la manière décrite à l'adresse suivante : www.cnil.fr.
L'utilisateur dispose de l'ensemble des droits susvisés s'agissant des données à caractère personnel communiquées par le biais des cookies dans les conditions indiquées ci-dessus. Les utilisateurs de ce site Internet sont tenus de respecter les dispositions de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s'abstenir, s'agissant des informations à caractère personnel auxquelles ils accèdent ou pourraient accéder, de toute collecte, de toute utilisation détournée d'une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes.

ARTICLE 4 : PROPRIETE INTELLECTUELLE

L'intégralité de notre site Web, y compris les textes, images, animations graphiques, fichiers audio et vidéo, est, sauf disposition contraire explicite, notre propriété et ne peut pas être reproduite, modifiée, transmise, réutilisée, appropriée, utilisée ou employée de quelque autre manière à des fins publiques ou commerciales sans notre accord écrit préalable. Toute violation de nos droits de copyright ou autres droits de protection peut entraîner des poursuites civiles ou pénales à votre encontre.